Le métier d'Électromécanicien

En quoi consiste l'électromécanique ?

L’électromécanique est un domaine d’étude et d’application qui combine les principes de l’électricité et de la mécanique. Il englobe l’étude des systèmes et des dispositifs qui utilisent à la fois des composants électriques et mécaniques pour accomplir des tâches spécifiques. L’électromécanique concerne la conception, l’installation, la maintenance et la réparation de machines, de systèmes automatisés, de moteurs électriques, de circuits de contrôle, d’actionneurs et d’autres équipements qui utilisent des principes électriques et mécaniques. Ce domaine est essentiel dans de nombreuses industries, telles que l’automatisation industrielle, la robotique, les systèmes de production, les transports, les systèmes de contrôle et bien d’autres où une intégration étroite entre les composants électriques et mécaniques est requise pour assurer le bon fonctionnement des systèmes.

Qu’est-ce qu’un électromécanicien ?

Un électromécanicien est un professionnel qualifié qui travaille dans le domaine de l’électromécanique. Il est spécialisé dans la maintenance, la réparation et l’installation de systèmes électromécaniques, tels que des machines, des équipements automatisés, des systèmes de production, des moteurs électriques, des circuits de contrôle et d’autres dispositifs utilisant à la fois des composants électriques et mécaniques.

forme background
forme background

Le rôle de l'électromécanicien

Le rôle de l’électromécanicien est d’assurer le bon fonctionnement, la maintenance et la réparation des systèmes électromécaniques. Cela implique la surveillance et l’inspection régulières des équipements, la détection des pannes et des dysfonctionnements, l’identification des causes sous-jacentes, le remplacement ou la réparation des composants défectueux, la configuration et la programmation des systèmes de contrôle, ainsi que la mise en place de mesures préventives pour éviter les problèmes futurs. L’électromécanicien joue un rôle essentiel dans le maintien de la productivité et de l’efficacité des machines et des systèmes électromécaniques, contribuant ainsi au bon déroulement des opérations dans divers secteurs industriels.

"Les électromécaniciens sont les gardiens des systèmes qui alimentent notre monde moderne. Leur expertise dans les domaines électriques et mécaniques est essentielle pour maintenir la fiabilité et l'efficacité des machines et des équipements qui nous entourent, contribuant ainsi au bon fonctionnement de notre société."

Histoire du métier d’électromécanicien

Le métier d’électromécanicien trouve ses racines dans le développement de l’électricité et de la mécanique au cours de l’histoire industrielle. L’histoire du métier remonte aux débuts de l’électrification et de l’industrialisation.

À la fin du XIXe siècle, avec l’avènement de l’électricité, les machines électromécaniques sont devenues de plus en plus courantes dans les usines et les industries. Les premiers électromécaniciens étaient des artisans ou des techniciens qui travaillaient sur des machines utilisant des composants électriques et mécaniques, tels que des moteurs, des générateurs et des systèmes de transmission.

Au fil du temps, avec les progrès technologiques, le métier d’électromécanicien a évolué pour répondre aux besoins de plus en plus complexes de l’industrie. Les systèmes automatisés, les équipements de contrôle et les technologies avancées ont élargi le champ d’expertise de l’électromécanicien.

Avec la numérisation et l’émergence de l’industrie 4.0, le métier d’électromécanicien a continué à évoluer. Les électromécaniciens d’aujourd’hui sont souvent formés à l’électricité, à l’électronique, à l’automatisation, à l’informatique industrielle et à d’autres domaines connexes. Ils travaillent sur des systèmes complexes intégrant des composants électriques, électroniques et mécaniques, tout en étant en mesure de comprendre et d’interagir avec les nouvelles technologies numériques.

L’électromécanicien joue un rôle essentiel dans le maintien de la productivité, de la fiabilité et de la sécurité des machines et des équipements dans divers secteurs industriels. Leur expertise est recherchée pour la maintenance préventive, la résolution des pannes, l’installation et l’amélioration des systèmes électromécaniques.

Electromécanicien : les compétences

Le métier d’électromécanicien requiert un ensemble de compétences techniques et pratiques pour assurer la maintenance, la réparation et l’installation des systèmes électromécaniques. Voici quelques compétences essentielles pour les électromécaniciens :

  • Connaissances en électricité : Les électromécaniciens doivent avoir une solide compréhension des principes électriques, des circuits électriques, des lois de l’électricité, des composants électriques tels que les moteurs, les relais, les contacteurs, etc. Ils doivent être capables de lire et d’interpréter des schémas électriques.

  • Compétences en mécanique : Les électromécaniciens doivent également avoir des connaissances en mécanique, y compris la compréhension des principes mécaniques, des machines, des systèmes de transmission, des éléments de fixation, etc. Ils doivent être capables d’effectuer des opérations de maintenance et de réparation mécanique.

  • Diagnostic des pannes : Les électromécaniciens doivent posséder de solides compétences en diagnostic des pannes pour identifier les problèmes électriques et mécaniques, et déterminer les causes sous-jacentes des dysfonctionnements des systèmes électromécaniques.

  • Réparation et maintenance : Les électromécaniciens doivent être compétents dans la réparation des composants électromécaniques défectueux, tels que les moteurs, les capteurs, les actionneurs, les circuits de contrôle, etc. Ils doivent également être en mesure d’effectuer des opérations de maintenance préventive pour assurer le bon fonctionnement des équipements.

  • Compétences en automatisation et en contrôle : Dans le contexte de l’industrie 4.0, les électromécaniciens doivent être familiarisés avec les systèmes automatisés, les technologies de contrôle et les interfaces homme-machine. Ils doivent être capables de configurer, de programmer et de dépanner les systèmes de contrôle automatisés.

  • Sécurité : Les électromécaniciens doivent respecter les normes de sécurité électrique et mécanique lors de l’installation, de la maintenance et de la réparation des équipements. Ils doivent être conscients des risques liés aux systèmes électromécaniques et prendre les précautions nécessaires pour assurer la sécurité.

Pourquoi devenir électromécanicien ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles certaines personnes choisissent de devenir électromécanicien. Voici quelques motivations courantes :

  • Polyvalence : Le métier d’électromécanicien offre une grande polyvalence. Les électromécaniciens travaillent à la fois sur des composants électriques et mécaniques, ce qui leur permet d’acquérir des compétences dans les deux domaines. Cette polyvalence leur permet de travailler sur une variété d’équipements et de systèmes dans différents secteurs industriels.

  • Forte demande : Les compétences des électromécaniciens sont recherchées dans de nombreux secteurs industriels. La maintenance, la réparation et l’installation des systèmes électromécaniques sont essentielles pour assurer le bon fonctionnement des équipements. En raison de cette demande constante, les opportunités d’emploi sont souvent abondantes.

  • Défis techniques : Le métier d’électromécanicien offre des défis techniques stimulants. Les pannes et les dysfonctionnements des systèmes électromécaniques nécessitent des compétences en diagnostic et en résolution de problèmes. Trouver des solutions efficaces et rapides pour remettre les équipements en fonctionnement peut être gratifiant sur le plan professionnel.

  • Évolution professionnelle : Devenir électromécanicien peut offrir des possibilités d’évolution professionnelle. Avec l’expérience et le développement de compétences supplémentaires, il est possible de progresser vers des postes de supervision, de gestion de projet ou même d’entrepreneuriat.

  • Satisfaction personnelle : Pour certaines personnes, le métier d’électromécanicien offre une satisfaction personnelle. Le fait de contribuer au bon fonctionnement des équipements, de résoudre les problèmes et de maintenir la productivité des entreprises peut être gratifiant et apporter un sentiment d’accomplissement.

  • Apprentissage continu : Le domaine de l’électromécanique est en constante évolution en raison des avancées technologiques. Devenir électromécanicien offre des opportunités d’apprentissage continu pour rester à jour avec les nouvelles technologies, les méthodes de travail et les normes de sécurité, ce qui peut rendre le travail stimulant et intéressant.

Difficulté de la recherche
0% indiquant les profils les plus communs, et 100% les profils extrêmement rares 50%

Electromécanicien : les formations

Pour devenir électromécanicien, il existe différentes formations et parcours éducatifs qui peuvent être suivis. Voici quelques domaines d’études pertinents :

Formation professionnelle : De nombreux pays proposent des programmes de formation professionnelle en électromécanique. Ces formations peuvent être dispensées dans des établissements d’enseignement technique, des écoles professionnelles ou des centres de formation. Elles offrent une combinaison de connaissances théoriques et de formation pratique, en mettant l’accent sur les compétences techniques requises pour travailler en tant qu’électromécanicien.

Diplôme d’études collégiales (DEC) : Certains collèges et instituts offrent des programmes de DEC en électromécanique. Ces programmes d’études de deux à trois ans fournissent une base solide en électricité, en mécanique et en systèmes électromécaniques. Ils préparent les étudiants à travailler comme électromécaniciens dans divers domaines industriels.

Formation universitaire : Dans certains pays, il est possible de poursuivre des études universitaires dans des domaines tels que le génie électrique, le génie mécanique ou le génie électromécanique. Ces programmes d’études supérieures offrent une formation approfondie en théorie et en pratique, avec une orientation spécifique vers les systèmes électromécaniques.

Certifications professionnelles : Il existe également des certifications professionnelles spécifiques pour les électromécaniciens. Ces certifications peuvent être délivrées par des organismes reconnus et attestent des compétences spécifiques dans le domaine de l’électromécanique. Elles peuvent être un moyen de démontrer son expertise et de renforcer sa crédibilité professionnelle.

forme background

Le salaire d'un électromécanicien

en K€ / anParisGrandes VillesRégions
Junior
0 à 2 ans
25 - 3023 - 2823 - 28
Confirmé
2 à 5 ans
26 - 3426 - 3226 - 32
Senior
+5 ans
30 - 4030 - 3830 - 36

Evolution et perspectives d’un électromécanicien

Les perspectives d’évolution d’un électromécanicien peuvent être variées et dépendent de plusieurs facteurs tels que l’expérience, les compétences acquises et les opportunités disponibles. Voici quelques perspectives d’évolution possibles :

  • Superviseur ou chef d’équipe : Avec de l’expérience et des compétences en leadership, un électromécanicien peut évoluer vers un rôle de superviseur ou de chef d’équipe. Dans cette position, il serait responsable de la coordination des activités d’une équipe d’électromécaniciens, de la planification des tâches, de l’organisation des ressources et de l’assurance de la qualité des travaux réalisés.

  • Spécialiste technique : Certains électromécaniciens choisissent de se spécialiser dans un domaine particulier, tel que la maintenance des systèmes automatisés, la robotique industrielle, la programmation de contrôleurs, la gestion de l’énergie, etc. En développant une expertise approfondie, ils peuvent devenir des spécialistes techniques recherchés dans leur domaine.

  • Technicien de maintenance préventive : L’électromécanicien peut se spécialiser dans la maintenance préventive, en assurant la surveillance régulière des équipements, l’inspection, la planification des opérations de maintenance et l’optimisation des processus pour prévenir les pannes et maximiser la disponibilité des machines.

  • Responsable de projet : Avec une formation complémentaire en gestion de projet, un électromécanicien peut évoluer vers un rôle de responsable de projet. Dans cette fonction, il serait chargé de la gestion de projets d’installation, de rénovation ou d’amélioration des systèmes électromécaniques, en supervisant l’équipe, en coordonnant les ressources et en assurant la réussite des projets.

  • Formateur ou consultant : Certains électromécaniciens avec une expertise étendue peuvent devenir formateurs ou consultants. Ils peuvent partager leur expérience et leurs connaissances en offrant des formations spécialisées aux autres professionnels de l’industrie ou en fournissant des services de consultation pour les entreprises dans le domaine de l’électromécanique.

  • Entrepreneur : Certains électromécaniciens décident de créer leur propre entreprise de services électromécaniques. Ils peuvent offrir des services de maintenance, de réparation, d’installation et de consultation à différents clients, tout en développant leur propre entreprise.

Les offres d'emploi d'Électromécanicien

Electromécanicien – Acteur des services énergétiques

Lyon

CDI

19/06/2024

– 25 000 collaborateurs
– Présent à l’échelle internationale
– 2 milliards d’euros de CA
– Possibilité d’évolution : expert technique

 

Notre client est une filiale d’un grand groupe français et est un acteur majeur des services énergétiques. Présent sur l’ensemble du territoire français mais aussi à l’internationale, notre client compte 25 000 collaborateurs dont 20 000 en France. En 2023,  ils ont réalisé plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Depuis plus de 85 ans, la société développe et récupère les énergies renouvelables dans le but d’aider leurs clients à faire des économies d’énergie et à réduire leurs émissions de CO2. Ils sont à la fois des collectivités publiques, dans le domaine tertiaire ou encore de la santé. Sur le site de la chaufferie de Vénissieux, notre client recherche un électromécanicien qui sera en charge de maintenir les installations qui permettent le chauffage et l’eau chaude sanitaire.  Vous rejoindrez une équipe composée de 5 techniciens de maintenance et vous serez supervisé par le responsable du site. Votre projet consiste à maintenir les équipements suivants : des chaudières biomasse, des chaudières à gaz, des chaudières à fioul. Cela peut également vous arriver d’intervenir sur des pompes ou des distributions de traitement d’eau.Au quotidien, vos différentes missions sont les suivantes : – Diagnostiquer les pannes du parc machine- Se référencer à l’application interne de la société afin de suivre l’activité – Maintenir les équipements du parc machines (chaudières, groupes froid…) – Participer à la bonne gestion des pièces de rechange – Assurer une veille technologique des différents outils Vous serez d’astreinte du jeudi au jeudi une fois par mois. Pourquoi rejoindre cette entreprise ?- Rejoignez une entreprise dont l’intérêt est de réduire les émissions de CO2 : en 2021, c’est plus de 4 millions de tonnes de réduction d’émissions de CO2.- Intégrez une société avec un volet formation très développé : bénéficiez d’un accompagnent personnalisé dès le processus de recrutement (e-learning, welcome box…) – Bénéficiez d’un poste où vous avez une visibilité sur votre carrière avec la possibilité d’évoluer sur un poste d’expert technique.-Vous êtes issu d’une formation industrielle dans le domaine de la maintenance-Vous savez lire des schémas électriques -Vous avez au moins une année d’expérience sur des compétences mécaniques (changement d’un moteur, déposer un réducteur, comprendre la mécanique des chaines…)  Lieu : Vénissieux (69) Contrat : CDI Salaire : 32k€ – 35k€ brut annuel selon profil Compléments : véhicule de service, prime intéressement et participation : 1500€ en moyenne, prime d’ancienneté à partir de 2 ans : 10% du salaire mensuel sur l’année.     Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi.  
Voir l’annonce

Electromécanicien – Réalisation d’installations mécaniques

Annecy

CDI

24/04/2024

– PME de 120 personnes
– 17m€ de CA en 2023
– Formation : chariots, nacelles…
– Possibilité d’évolution : chargé d’affaires maintenance

 

Notre client est une société spécialisée dans l’étude, la fabrication, l’installation et la maintenance d'ensembles mécaniques, métalliques et chaudronnés. Basée à Ugine, cette PME de 120 personnes met à disposition son savoir-faire dans les domaines de l’usinage, la chaudronnerie et la serrurerie industrielle.  En 2023, la société a réalisé 17 millions d’euros de chiffre d’affaires et elle continue de voir son activité s’accroitre. Dans ce contexte, nous recherchons un électromécanicien qui assurera la maintenance préventive et curative des installations mécaniques.  Vous rejoindrez l’équipe maintenance composée de 4 techniciens de maintenance ainsi que 2 opérateurs d’assemblage.Votre projet consiste à maintenir de façon préventive et curative des machines comme des moteurs à frein, des réducteurs ou encore des engrenages. Pour cela, vous travaillerez en binôme avec un autre technicien de maintenance. Au quotidien, vos différentes missions sont : – Diagnostiquer les pannes et assurer leurs réparations – Assurer la maintenance préventive et curative de niveau 2 – Intervenir sur la maintenance électromécanique pour les machines – Respecter l’organisation des opérations de maintenance pilotées par le coordinateur – Contrôler et entretenir les équipements du site de production Vous serez amené à effectuer de l’astreinte à hauteur d’une fois par mois pendant une semaine (du lundi au dimanche). Pourquoi rejoindre cette entreprise ?-Rejoignez une entreprise qui suit l’ensemble de ses projets : de l’étude en passant par la fabrication et jusqu’à la maintenance. -Intégrez un poste vous permettant de varier les missions et les domaines d’intervention (chariots, nacelles etc…) -Profitez d’un poste qui peut vous faire évoluer rapidement : la société est en capacité de créer un poste sur mesure en fonction de l’activité et de vos envies / compétences – Vous êtes issu d’une formation industrielle dans le domaine de la maintenance- Vous avez au moins 3 ans d’expérience professionnelle en tant qu’électromécanicien (vous savez démonter des composants mécaniques et vous avez une vision d’assemblage des composants)- Vous savez lire des schémas électriques Lieu : Ugine Contrat : CDI – 39h Salaire : 34k€ – 40k€ brut annuel Compléments : prime d’intéressement 750€, cartes cadeaux de 180€ / an, prime objectifs minimum 850€, prime salissure, TR 9,5€  Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi. 
Voir l’annonce