Le métier d'Ingénieur Industrialisation

Qu’est-ce que l’industrialisation ?

L’industrialisation est le processus par lequel une société passe d’une économie basée sur l’agriculture et l’artisanat à une économie axée sur la production en série de biens manufacturés à grande échelle. Cela implique l’utilisation de machines, de la technologie et d’une organisation complexe du travail pour augmenter l’efficacité et la productivité de la production.

L’industrialisation a commencé au 18ème siècle en Grande-Bretagne avec l’invention de machines à vapeur et de métiers à tisser mécaniques, et s’est ensuite répandue dans d’autres pays européens et dans le monde entier. L’industrialisation a apporté des changements significatifs dans la vie des gens, en transformant les modes de production, de travail et de vie.

Ingénieur industrialisation, c’est quoi ?

Un ingénieur en industrialisation est un professionnel qui travaille dans le domaine de l’industrialisation et qui est chargé de concevoir, d’optimiser et de mettre en œuvre des processus de production en série pour fabriquer des produits de manière efficace, rentable et de qualité.

Les ingénieurs en industrialisation sont responsables de la conception et de la mise en place de systèmes de production automatisés, de la gestion des processus de production, de l’optimisation de l’utilisation des matières premières, des équipements et des ressources humaines, ainsi que de la mise en œuvre de normes de qualité pour garantir la fiabilité et la qualité des produits.

forme background
forme background

Le rôle et missions du technicien maintenance

Ils travaillent souvent en collaboration avec d’autres professionnels de l’ingénierie, tels que les ingénieurs mécaniques, électriques et informatiques, ainsi qu’avec des professionnels des opérations, de la logistique et de la gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Les ingénieurs en industrialisation sont nécessaires dans divers secteurs industriels, tels que l’automobile, l’aérospatiale, l’électronique, la mécanique, la chimie et les biotechnologies, où leur expertise est essentielle pour améliorer l’efficacité, la qualité et la rentabilité de la production.

"La clé du succès pour un ingénieur en industrialisation réside dans la capacité à transformer les processus de production en série en une véritable alchimie, où chaque élément est optimisé pour produire un produit de qualité supérieure, à moindre coût et en temps voulu."

Histoire du métier d’ingénieur industrialisation

Le métier d’ingénieur en industrialisation trouve son origine dans la révolution industrielle du 18ème siècle. Avant cela, la production était principalement artisanale, basée sur des compétences manuelles et des outils simples. Cependant, avec l’invention de machines et de technologies avancées, la production en série est devenue possible.

Les premiers ingénieurs en industrialisation étaient principalement des artisans et des mécaniciens qui ont commencé à appliquer les principes de la mécanique et de l’ingénierie pour améliorer les processus de production et les machines. Les premières usines ont été créées en Grande-Bretagne au milieu du 18ème siècle, avec l’utilisation de machines à vapeur et de métiers à tisser mécaniques.

Au fil du temps, le métier d’ingénieur en industrialisation est devenu de plus en plus important avec la croissance de l’industrie et la demande croissante pour des produits en série de qualité supérieure à un coût abordable. Les ingénieurs en industrialisation ont contribué à la conception et à la mise en œuvre de systèmes de production automatisés, ainsi qu’à l’optimisation des processus de production pour garantir une qualité constante et une rentabilité accrue.

Au cours du 20ème siècle, avec la montée de l’industrie manufacturière dans le monde entier, le métier d’ingénieur en industrialisation est devenu encore plus important et complexe, avec l’arrivée de technologies de pointe telles que l’informatique, l’automatisation et la robotique.

Aujourd’hui, le métier d’ingénieur en industrialisation reste essentiel pour le développement de nouveaux produits et processus de production innovants, ainsi que pour la gestion de la production à grande échelle dans divers secteurs industriels.

Les compétences d’un ingénieur industrialisation

Les compétences d’un ingénieur en industrialisation varient selon les exigences du poste et les industries dans lesquelles il travaille. Cependant, certaines compétences générales sont nécessaires pour réussir dans ce domaine. Voici quelques compétences clés que les ingénieurs en industrialisation doivent posséder :

  • Compétences techniques : les ingénieurs en industrialisation doivent avoir une solide compréhension des principes de l’ingénierie, de la mécanique, de l’automatisation et de la production en série. Ils doivent également maîtriser les outils de conception et de modélisation, les logiciels de simulation, les outils de gestion de projet et les techniques de résolution de problèmes.
  • Compétences en gestion de projet : les ingénieurs en industrialisation doivent être capables de planifier, coordonner et superviser des projets de production en série à grande échelle. Ils doivent également être en mesure de gérer des budgets, des délais, des équipes de travail et des ressources pour garantir une production efficace et rentable.
  • Compétences en communication : les ingénieurs en industrialisation doivent être en mesure de communiquer efficacement avec des collègues, des clients, des fournisseurs et des équipes de production pour garantir une compréhension claire des exigences du projet et une coordination efficace des tâches.
  • Compétences en résolution de problèmes : les ingénieurs en industrialisation doivent être en mesure de résoudre des problèmes techniques et de production complexes rapidement et efficacement. Ils doivent être en mesure d’analyser les données, d’identifier les problèmes et de proposer des solutions viables.
  • Compétences en innovation : les ingénieurs en industrialisation doivent être en mesure de proposer des solutions innovantes pour améliorer l’efficacité, la qualité et la rentabilité de la production. Ils doivent être en mesure de suivre les tendances technologiques, de comprendre les besoins des clients et de proposer des solutions créatives pour répondre à ces besoins.

Pourquoi devenir ingénieur industrialisation ?

Devenir ingénieur en industrialisation peut être une excellente option de carrière pour plusieurs raisons :

  • Un domaine en constante évolution : le domaine de l’industrialisation est en constante évolution avec l’arrivée de nouvelles technologies, de nouveaux matériaux, de nouvelles normes de qualité, de nouvelles exigences environnementales et de nouvelles méthodes de production. En tant qu’ingénieur en industrialisation, vous serez constamment exposé à de nouveaux défis et opportunités pour innover et améliorer les processus de production.
  • De nombreux secteurs industriels : les ingénieurs en industrialisation peuvent travailler dans divers secteurs industriels tels que l’automobile, l’aérospatiale, l’électronique, la mécanique, la chimie, les biotechnologies, etc. Cela offre une grande variété d’options de carrière et d’opportunités de développement professionnel.
  • Des opportunités pour travailler à l’international : les ingénieurs en industrialisation sont en forte demande dans le monde entier, ce qui offre des possibilités de travailler dans des environnements multiculturels et internationaux. Cela peut être une excellente occasion de développer des compétences linguistiques et culturelles, ainsi que d’élargir ses horizons professionnels.
  • Un métier bien rémunéré : en général, les ingénieurs en industrialisation ont des salaires attractifs, qui peuvent augmenter avec l’expérience et les qualifications.
  • Contribuer à la création de produits de qualité : en tant qu’ingénieur en industrialisation, vous contribuez à la conception et à la mise en place de systèmes de production en série efficaces et rentables, ce qui permet de produire des produits de qualité supérieure à un coût abordable pour les consommateurs. Vous pouvez ainsi participer à la création de produits qui améliorent la vie des gens et la société en général.
Difficulté de la recherche
0% indiquant les profils les plus communs, et 100% les profils extrêmement rares 70%

Ingénieur industrialisation : les formations

Pour devenir ingénieur en industrialisation, il est généralement nécessaire de suivre une formation d’ingénieur généraliste ou spécialisée en génie industriel.

Voici les formations les plus courantes pour devenir ingénieur en industrialisation :

  • Diplôme d’ingénieur : Les diplômes d’ingénieur sont délivrés par des écoles d’ingénieurs accréditées et sont généralement axés sur des programmes de génie industriel, de génie mécanique ou de génie de la production. Les diplômes d’ingénieur sont généralement de niveau Bac+5.
  • Masters spécialisés : Les masters spécialisés sont des programmes de niveau Bac+5 qui permettent aux étudiants de se spécialiser dans des domaines spécifiques de l’industrialisation, tels que la gestion de la production, la logistique, l’automatisation et la robotique.
  • Masters en ingénierie : Les masters en ingénierie sont des programmes de niveau Bac+5 qui offrent une formation plus approfondie en génie industriel, mécanique, électrique ou informatique, ainsi qu’en gestion de projet, en conception de produits et en résolution de problèmes.
  • Formation continue : Les ingénieurs en exercice peuvent suivre des programmes de formation continue pour se mettre à jour sur les dernières technologies, les pratiques de gestion de la production et les normes de qualité.
forme background

Le salaire d'un ingénieur industrialisation

en K€ / anParisGrandes VillesRégions
Junior
0 à 2 ans
35-4434-4033-38
Confirmé
2 à 5 ans
42-5036-4536-42
Senior
+5 ans
48-6542-6542-60

Evolution et perspectives d’un ingénieur industrialisation

Les perspectives d’évolution d’un ingénieur en industrialisation dépendent de plusieurs facteurs, notamment de ses compétences, de son expérience, de son réseau professionnel et de l’industrie dans laquelle il travaille. Voici quelques perspectives d’évolution possibles pour un ingénieur en industrialisation :

  • Chef de projet : un ingénieur en industrialisation expérimenté peut évoluer vers un rôle de chef de projet, où il est responsable de la gestion de projets de production en série complexes et de grande envergure.
  • Directeur de production : un ingénieur en industrialisation peut évoluer vers un rôle de directeur de production, où il est responsable de la gestion globale des processus de production, de l’optimisation des ressources et de la garantie de la qualité des produits.
  • Ingénieur en R&D : un ingénieur en industrialisation peut évoluer vers un rôle d’ingénieur en R&D (Recherche et Développement), où il est responsable de la conception de nouveaux produits et de la recherche de nouvelles technologies pour améliorer les processus de production.
  • Consultant : un ingénieur en industrialisation expérimenté peut se lancer dans une carrière de consultant en offrant des services de conseil aux entreprises pour améliorer leurs processus de production et leur efficacité.
  • Entrepreneuriat : un ingénieur en industrialisation peut créer sa propre entreprise pour proposer des solutions innovantes et efficaces dans le domaine de l’industrialisation, tels que des systèmes de production automatisés ou des technologies avancées pour améliorer la qualité des produits.

Les offres d'emploi d'Ingénieur Industrialisation

Ingénieur en conception électronique – domaine de l’IoT

Cholet

CDI

29/05/2024

–  Spécialisé en domotique / IoT
–  PME de 180 collaborateurs
–  32 millions d’euros de CA
–  Développement de produit from scratch

 

Notre client est une entreprise française spécialisée dans le domaine de la domotique, en particulier la conception et la fabrication de systèmes de contrôle d’accès tels que des interphones sans fil, des clés connectées et des badges. Forte de 40 ans d’expérience, cette entreprise emploie actuellement 180 collaborateurs et propose des produits entièrement fabriqués en France, distribués à l’échelle internationale.Avec un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros en 2022 et une croissance de 30 %, cette société souhaite renforcer ses équipes pour faire face à l’augmentation de son activité. Elle est actuellement à la recherche d’un ingénieur en conception électronique qui jouera un rôle clé dans les projets de domotique et de contrôle d’accès. Rattaché au responsable électronique, vous évoluez au sein d’un bureau d’étude composé de 40 personnes, dont 10 font parties de l’équipe hardware. Vous intervenez sur les projets suivants : – La définition et la conception des cartes électroniques de bout en bout (schéma ; routage)- Le suivi des partenaires internes et externes quant au développement des projets- Le redesign d’une gamme complète de produits et la conception d’équipements from scratch- La réalisation des tests de fonctionnalité et de qualification (température, choc électrique, etc)Environnement technique : Electronique mixte, IoT, GIT, protocoles de communication, C embarqué, STM32Pourquoi rejoindre cette entreprise ?- Vous rejoignez une entreprise qui met en avant le bien-être de ses employés en offrant des installations modernes de 7500 mètres carrés, cours de sport, un terrain de pétanque, des opportunités de formation, semaine de quatre jours et demi.- Vous travaillez sur l’intégralité du cycle en V (de la définition des composants jusqu’à la phase de pré-industrialisation) ce qui vous permet d’avoir une vue d’ensemble du travail accomplie- Vous travaillez sur de multiples projets/produits (domotique, interphonie …) intégralement fabriqué en France- Vous avez 2 ans d’expérience dans la conception de cartes ou produits électroniques- Vous avez déjà accompagné un produit jusqu’à la phase de pré-industrialisation (test et validation)- Votre niveau d’anglais vous permet d’échanger avec des fournisseurs internationaux – Lieu : Cholet- Contrat : CDI- Salaire : jusqu’à 50K€ selon profil- Prime de participation pouvant aller jusqu’à 7K€- Flexibilité sur les horaires de travail Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi. 
Voir l’annonce

Ingénieur méthodes et industrialisation – Machine tournante

Bagnolet

CDI

16/05/2024

– PME de 50 collaborateurs
– 9 millions de CA sur l’année 2023
– Machine tournante
– Engagement écologique et énergétique

 

Notre client est une société d’une 60ène d’année spécialisée dans la conception de pompes pour le transfert de fluides corrosifs et abrasifs. L’entreprise assure de la conception jusqu’à la mise en service et la maintenance de ses équipements. Ses clients proviennent de différents secteurs d’activités comme la chimie, les stations d’épurations, traitement des eaux, etc. Elle réalise un CA de 9 millions d’euros en 2022 et compte une 50ène de salariés.Suite à une réorganisation, la société a créé un nouveau poste et elle est à la recherche d’un ingénieur méthodes et industrialisation. Vous rejoignez une équipe de 3 techniciens CAO, FAO dont vous aurez la responsabilité. Vous intervenez pour l’amélioration des gammes existantes et travaillerez en lien avec l’atelier et les achats.Vos missions seront les suivantes :- Mise en place de processus pour répondre aux délais et à la qualité- Assurer les nomenclatures- Améliorer les gammes existantes- Faire des veilles technologiquesPourquoi rejoindre cette entreprise ?- Vous intégrez une société qui développe sa solution de A à Z : conception, fabrication, SAV- Vous intégrez une société qui accorde de l’importance de son impact environnemental et énergétique (déménagement courant 2025 dans une usine 4.0)- Vous rejoignez une société avec une hiérarchie horizontale- Vous êtes titulaire idéalement d’un bac +3 en mécanique des fluides- Vous avez une expérience de 3 ans sur un poste de méthodes industriel avec une connaissance en processus de fabrication.- La connaissance en logiciel CFAO TopSolid serait un plus – Lieu : Bagnolet (93) – Salaire : 45k€ – 50k€ (selon expérience)- Contrat : cadre Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi. 
Voir l’annonce