Le métier d'Automaticien

En quoi consiste l'automatisme ?

L’automatisme fait référence à la capacité d’un système ou d’un processus à fonctionner de manière autonome, sans intervention humaine directe. Il implique l’utilisation de dispositifs mécaniques, électroniques ou informatiques pour effectuer des tâches spécifiques ou pour contrôler et réguler des systèmes complexes.

L’automatisme repose généralement sur des capteurs qui détectent les informations sur l’état ou l’environnement du système, des actionneurs qui exécutent les commandes nécessaires, et un système de contrôle qui analyse les données des capteurs et prend des décisions en conséquence.

Qu’est-ce qu’un automaticien ?

Un automaticien est un professionnel spécialisé dans la conception, la programmation, l’installation et la maintenance de systèmes automatisés. Les systèmes automatisés sont des ensembles d’équipements, de capteurs, d’ordinateurs et de logiciels qui fonctionnent ensemble pour automatiser des processus industriels.

Les automaticiens travaillent dans différents secteurs, notamment l’industrie manufacturière, l’aérospatiale, l’énergie, les technologies de l’information, les transports, la logistique et la santé. Ils peuvent travailler pour toutes les entreprises qui conçoivent, produisent ou utilisent des systèmes automatisés.

forme background
forme background

Le rôle de l’automaticien

Le rôle de l’automaticien est essentiel dans la conception, la mise en œuvre et la maintenance des systèmes automatisés. Voici les principales responsabilités et tâches qu’un automaticien peut assumer :

  • Analyse des besoins : L’automaticien collabore avec les clients, les ingénieurs et les utilisateurs finaux pour comprendre les exigences du système automatisé. Il identifie les objectifs, les contraintes techniques, les spécifications et les performances requises.

  • Conception du système automatisé : Sur la base des besoins identifiés, l’automaticien conçoit l’architecture du système automatisé. Il sélectionne les composants appropriés, tels que les capteurs, les actionneurs, les automates programmables, les interfaces homme-machine, etc., et détermine la logique de contrôle et les fonctionnalités du système.

  • Programmation : L’automaticien écrit les programmes informatiques nécessaires pour contrôler et réguler les processus automatisés. Il utilise des langages de programmation spécifiques aux automates programmables, aux systèmes de supervision et aux interfaces utilisateur.

  • Installation et mise en service : L’automaticien installe les équipements automatisés sur site, effectue les raccordements électriques, configure les paramètres et les réglages du système. Il assure la mise en service du système, effectue des tests et des vérifications pour garantir le bon fonctionnement et la conformité aux spécifications.

  • Maintenance préventive et corrective : L’automaticien est responsable de la maintenance régulière du système automatisé. Il effectue des inspections, des tests et des ajustements pour prévenir les pannes et assurer le bon état de fonctionnement. En cas de dysfonctionnement, il diagnostique les problèmes, identifie les pannes et les répare dans les plus brefs délais.

"Un automaticien, c'est celui qui donne vie aux machines, qui leur insuffle l'intelligence pour qu'elles travaillent de manière autonome, libérant ainsi le potentiel humain vers des horizons plus créatifs."

Histoire du métier d’automaticien

Le métier d’automaticien a évolué au fil des décennies en même temps que la technologie. Les premiers systèmes d’automatisation étaient simples, souvent basés sur des relais et des circuits électriques. Dans les années 1950, les premiers ordinateurs ont été utilisés pour contrôler les processus industriels.

Dans les années 1960, les contrôleurs programmables (ou PLC) ont été introduits et sont rapidement devenus l’une des technologies d’automatisation les plus courantes. Les PLC ont permis la programmation et la surveillance de processus complexes, et ont éliminé la nécessité de recâbler les circuits électriques chaque fois qu’un processus devait être modifié.

Au fil des décennies suivantes, l’automatisation est devenue de plus en plus sophistiquée, avec l’introduction de technologies telles que les capteurs de mesure, les réseaux de communication, les interfaces homme-machine, les systèmes de contrôle de mouvement, les robots industriels et l’intelligence artificielle.

Le rôle de l’automaticien a également évolué au fil du temps, passant de la simple installation et maintenance de systèmes d’automatisation à la conception, la programmation et la supervision de systèmes complexes. Les automaticiens travaillent également en étroite collaboration avec des ingénieurs de différents domaines pour concevoir et mettre en œuvre des systèmes automatisés.

Aujourd’hui, le métier d’automaticien est en constante évolution, avec l’introduction continue de nouvelles technologies d’automatisation telles que l’Internet des objets (IoT) et l’apprentissage automatique. L’automatisation est également de plus en plus présente dans de nouveaux secteurs tels que la santé, l’agriculture et la construction, offrant de nouvelles opportunités pour les automaticiens de contribuer à la transformation numérique.

Automaticien : les compétences

Le métier d’automaticien nécessite un ensemble de compétences techniques et pratiques pour concevoir, programmer, installer et entretenir des systèmes automatisés. Voici quelques compétences clés pour un automaticien :

  • Connaissance en électricité : Comprendre les principes fondamentaux de l’électricité, des circuits électriques, des schémas électriques, des composants électriques et des normes de sécurité électrique.

  • Compétences en électronique : Avoir une compréhension approfondie des composants électroniques, tels que les capteurs, les actionneurs, les transistors, les circuits intégrés, les interfaces, etc.

  • Programmation : Maîtriser les langages de programmation utilisés dans l’automatisation, tels que les langages de programmation spécifiques aux automates programmables (Ladder, Grafcet, Structured Text, etc.) et les langages de programmation pour les interfaces utilisateur (C++, Java, etc.).

  • Informatique industrielle : Avoir des connaissances en systèmes d’exploitation, en réseaux industriels, en protocoles de communication (Ethernet, Modbus, Profibus, etc.) et en architectures de contrôle-commande.

  • Régulation des processus : Comprendre les principes de régulation des processus, tels que la boucle de rétroaction, la régulation PID (Proportionnelle-Intégrale-Dérivée), les algorithmes de contrôle, etc.

  • Lecture de schémas électriques : Être capable de lire, interpréter et créer des schémas électriques et des schémas de câblage pour les systèmes automatisés.

  • Dépannage et maintenance : Avoir des compétences en dépannage pour identifier et résoudre les problèmes de fonctionnement des systèmes automatisés. Savoir effectuer des opérations de maintenance préventive et corrective.

  • Compréhension des processus industriels : Avoir une connaissance des processus industriels dans les domaines spécifiques tels que l’industrie manufacturière, l’énergie, la chimie, la robotique, etc.

  • Esprit d’analyse : Être capable d’analyser les besoins des clients, de comprendre les spécifications techniques, de proposer des solutions appropriées et d’optimiser les performances des systèmes automatisés.

  • Collaboration et communication : Pouvoir travailler en équipe avec d’autres professionnels tels que les ingénieurs, les techniciens et les opérateurs. Avoir de bonnes compétences en communication pour comprendre les exigences des clients et pour former les utilisateurs finaux.

Pourquoi devenir automaticien ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles quelqu’un pourrait envisager de devenir automaticien. Voici quelques motivations courantes :

  • Passion pour la technologie et l’automatisation : Devenir automaticien peut être motivé par une passion pour la technologie, l’électronique, la programmation et l’automatisation des processus. Si vous êtes fasciné par la façon dont les machines fonctionnent et souhaitez participer à leur conception et à leur contrôle, le métier d’automaticien peut être une excellente option.

  • Défis techniques et résolution de problèmes : Le métier d’automaticien offre de nombreux défis techniques. Vous serez constamment confronté à des problèmes complexes à résoudre, que ce soit lors de la conception de systèmes automatisés, de la programmation d’automates ou de la maintenance des installations. Si vous aimez relever des défis et trouver des solutions créatives, l’automatisme peut être une carrière gratifiante.

  • Possibilité d’innovation et d’amélioration continue : En tant qu’automaticien, vous aurez la possibilité de participer à des projets innovants et d’apporter des améliorations continues aux systèmes automatisés. Vous pourrez intégrer de nouvelles technologies, explorer l’intelligence artificielle, les systèmes de vision, l’Internet des objets, etc. Cela peut être très stimulant pour ceux qui souhaitent rester à la pointe des avancées technologiques.

  • Demande croissante dans divers secteurs : L’automatisation est devenue essentielle dans de nombreux domaines, tels que l’industrie manufacturière, l’énergie, les infrastructures, l’automobile, l’aérospatiale, etc. La demande d’automaticiens qualifiés est donc en constante croissance, offrant des opportunités d’emploi intéressantes et une stabilité professionnelle.

  • Potentiel de carrière et de progression : Le métier d’automaticien offre un potentiel de carrière prometteur. Vous pouvez commencer en tant que technicien ou ingénieur junior et évoluer vers des postes de gestion de projets, de conception avancée, de recherche et développement, voire devenir consultant indépendant. Il y a également des possibilités d’élargir vos compétences dans des domaines connexes tels que la robotique, l’intelligence artificielle ou la cybersécurité industrielle.

  • Impact sur l’efficacité et la productivité : Les systèmes automatisés jouent un rôle crucial dans l’amélioration de l’efficacité, de la productivité et de la qualité des processus industriels. En tant qu’automaticien, vous contribuerez à l’optimisation des opérations, à la réduction des erreurs humaines, à la diminution des coûts et à l’amélioration globale des performances des entreprises.

  • Travail diversifié et stimulant : En tant qu’automaticien, vous serez amené à travailler sur des projets variés dans différents secteurs, ce qui rend le travail stimulant et enrichissant. Chaque projet présentera ses propres défis et opportunités, garantissant une certaine diversité dans les tâches et les environnements de travail.

Difficulté de la recherche
0% indiquant les profils les plus communs, et 100% les profils extrêmement rares 70%

Automaticien : les formations

Pour devenir automaticien, il est courant de suivre une formation spécialisée dans le domaine de l’automatisme. Voici quelques formations pertinentes :

BTS/DUT en automatisme ou en génie électrique : Les BTS (Brevet de Technicien Supérieur) et les DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) sont des formations de deux ans qui fournissent une base solide en automatisme, électricité et électronique. Ces programmes comprennent des cours théoriques et pratiques, ainsi que des stages en entreprise.

Licence professionnelle en automatisme et informatique industrielle : Une licence professionnelle d’un an, accessible après un BTS, un DUT ou une première année de licence, permet d’approfondir les connaissances en automatisme, en programmation et en systèmes de contrôle. Elle offre une formation pratique et favorise l’insertion professionnelle.

Diplôme d’ingénieur en automatisme et contrôle : Les écoles d’ingénieurs proposent des cursus de trois à cinq ans axés sur l’automatisme et le contrôle des systèmes. Ces programmes offrent une formation avancée en électronique, en informatique industrielle, en régulation des processus et en gestion de projet.

Formation professionnelle continue : Il existe également des formations professionnelles continues destinées aux personnes déjà en activité, leur permettant d’acquérir ou d’approfondir leurs compétences en automatisme. Ces formations sont proposées par des centres de formation ou des organismes spécialisés.

Il est important de choisir une formation reconnue et accréditée qui correspond aux objectifs de carrière spécifiques en automatisation. Les établissements d’enseignement technique, les universités et les écoles d’ingénieurs offrent souvent des programmes adaptés au métier d’automaticien.

forme background

Le salaire d'un automaticien

en K€ / anParisGrande VillesRégions
Junior
0 à 2 ans
30 - 4029 - 3629 - 36
Confirmé
2 à 5 ans
35 - 4734 - 4534 - 42
Senior
+5 ans
42 - 5840 - 5540 - 55

Evolution et perspectives d’un automaticien

Les perspectives d’évolution pour un automaticien sont généralement prometteuses, offrant des opportunités de développement de carrière et de progression professionnelle. Voici quelques perspectives d’évolution courantes pour un automaticien :

  • Évolution vers des postes de responsabilité technique : Après avoir acquis de l’expérience en tant qu’automaticien, il est possible de progresser vers des postes de responsabilité technique tels que chef de projet automatisation, responsable technique automatisation ou expert en automatisation. Ces postes impliquent généralement la supervision de projets, la coordination d’équipes techniques et la gestion de budgets.

  • Spécialisation dans des domaines spécifiques : L’automatisation est un domaine vaste et en constante évolution. Les automaticiens peuvent choisir de se spécialiser dans des domaines spécifiques tels que la robotique industrielle, l’intelligence artificielle, la vision industrielle, les systèmes embarqués, les réseaux industriels, etc. Cette spécialisation permet de développer une expertise pointue dans un domaine précis et d’accéder à des opportunités plus avancées.

  • Passage à la gestion de projet : Avec l’expérience et les compétences acquises, un automaticien peut évoluer vers des rôles de gestion de projet. Cela implique de diriger des équipes, de gérer les aspects techniques, financiers et organisationnels des projets d’automatisation, ainsi que de coordonner les parties prenantes et de veiller à la satisfaction des clients.

  • Consultance ou travail indépendant : Certains automaticiens choisissent de devenir consultants en automatisation, offrant leurs compétences et leur expertise à divers clients et projets. Cela peut permettre une plus grande flexibilité, la possibilité de travailler sur des projets variés et d’explorer de nouvelles technologies.

  • Recherche et développement : Les automaticiens ayant un intérêt marqué pour l’innovation et la recherche peuvent s’orienter vers des postes de recherche et développement. Ils peuvent contribuer au développement de nouvelles technologies d’automatisation, participer à des projets de recherche appliquée ou collaborer avec des universités et des instituts de recherche.

  • Formation et enseignement : Certains automaticiens décident de partager leurs connaissances et leur expertise en rejoignant des établissements d’enseignement ou des centres de formation en tant que formateurs ou enseignants spécialisés dans l’automatisme. Cela leur permet de transmettre leur savoir et de contribuer à la formation de la prochaine génération d’automaticiens.

Les questions les plus posées sur le métier
d'Automaticien

L’évolution vers l’Industrie 4.0, marquée par la convergence du numérique et de l’automatisation, a considérablement renforcé le rôle de l’Automaticien

Face à l’intégration croissante de l’Internet des Objets (IoT), de l’intelligence artificielle et des systèmes cyber-physiques, l’Automaticien doit désormais concevoir, programmer et entretenir des systèmes d’automatisation de plus en plus complexes et interconnectés. 

Ces systèmes permettent une adaptabilité en temps réel, une meilleure gestion de la production et une efficacité accrue. L’Automaticien se trouve donc au cœur de cette transformation, en tant qu’acteur clé pour mettre en œuvre et maintenir ces nouvelles technologies.

Il est possible pour un Automaticien de travailler en freelance ou en tant qu’indépendant. Avec la complexification des systèmes et l’émergence rapide de nouvelles technologies, de nombreuses entreprises recherchent des experts pour des missions spécifiques, qu’il s’agisse de la mise en place, de la maintenance ou de la mise à jour de systèmes automatisés. 

En tant qu’indépendant, l’Automaticien peut offrir ses services pour des projets ponctuels, des audits de systèmes existants, des formations ou des conseils.

Elle commence par une vérification des systèmes automatisés pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Des anomalies ou des dysfonctionnements peuvent nécessiter des diagnostics approfondis. 

L’Automaticien peut aussi avoir des réunions avec d’autres équipes techniques pour discuter de l’intégration de nouveaux équipements ou pour collaborer sur des améliorations de processus. 

Une grande partie de la journée peut être consacrée à la programmation ou à la modification des automates programmables industriels.

Le travail d’Automaticien combine des activités qui nécessitent une présence physique, comme les interventions sur les équipements, les tests et les mises en service, avec des activités qui peuvent être réalisées à distance, telles que la programmation, la simulation ou la documentation. 

Avec l’avènement des outils de connexion à distance sécurisés et des plateformes de développement collaboratif, une partie des tâches d’un automaticien peut effectivement être effectuée en télétravail. 

Certaines interventions nécessiteront toujours une présence sur site, en particulier lorsqu’il s’agit de diagnostiquer des problèmes complexes, d’installer de nouveaux équipements ou de collaborer étroitement avec d’équipe de production.

Les Automaticiens font face à plusieurs défis inhérents à leur profession. 

  • L’évolution rapide des technologies qui impose une mise à jour constante de leurs compétences. 
  • L’intégration de systèmes hétérogènes qui combine du matériel et des logiciels provenant de différents fournisseurs.
  • La complexité croissante des systèmes automatisés qui nécessite une analyse approfondie pour éviter les erreurs de programmation.

Les offres d'emploi d'Automaticien

Automaticien- Ligne de production

Besancon

CDI

16/05/2024

– Conception de ligne de production
– 45 Millions d’euros de CA en 2023
– PME de 134 collaborateurs
– Possibilité d’évolution : chef de projet

 

Notre client est spécialisé dans la conception de ligne de production sur mesure à destination d’acteurs majeurs du domaine automobile et médical.  Créée en 2012, cette PME de 134 collaborateurs a réalisé 45 Millions d’euros de chiffre d’affaires en 2023 et ambitionne d’en réaliser 65 Millions en l’espace de 5 ans. Cette entreprise propose des solutions automatisées et robotisées, afin d’améliorer le rendement et la production de ses différents clients, en France et à l’étranger.  Dans le cadre d’un accroissement d’activité et de départs en retraite, notre client est à la recherche de son futur.e automaticien.ne, afin de concevoir et d’améliorer les programmes d’automates.  Au sein d’une équipe composé de 17 automaticiens et de 3 apprentis, vous serez directement rattaché au responsable BE automatisme. Vous travaillerez en mode multi-projet, un projet dure en moyenne 12 mois et se chiffre entre 1 et 10 Millions d’euros. Dans ce contexte, vous serez amené à concevoir les programmes des automates et à participer à leur amélioration continue. De plus, vous serez amené à réaliser la mise en service des automates en atelier, puis sur le site des clients. Vos missions seront : – Programmation d’automates Siemens TIA Portal – Ajout de nouvelles fonctionnalités en fonction des exigences clients : capteur, refroidissement…- Amélioration continue des programmes d’automates- Programmation des axes des robots pour la trajectoire – Mise en service des automates en atelier et sur le site des clients – Formation des utilisateurs Des déplacements sont à prévoir 4-5 mois dans l’année (environ 30% du temps), sur une ou trois à quatre semaines, pour réaliser la mise en service sur le site de clients en France et à l’étranger. Environnement technique : Siemens TIA Portal, Fanuc, KukaPourquoi rejoindre cette entreprise ?- Vous rejoindrez une entreprise spécialisée dans les machines spéciales, qui conçoit des lignes de production automatisées et robotisées sur mesure pour des acteurs majeurs du domaine automobile et médical – Vous intégrerez une entreprise en forte croissance qui a réalisé 45 Millions d’euros de chiffres d’affaires et qui envisage d’en réaliser 65 Millions d’ici 4 à 5 ans- Vous bénéficierez d’une grande diversité de missions : automatisme, robotique, mise en service, formation – Vous rejoindrez une entreprise avec une politique RH bien définie : prime de déplacements, prime d’intéressement et de participation, tickets restaurant (10,80€ / jours), mutuelle familiale à 60%, 1 jour de télétravail / semaine, convention collective de la métallurgie- Vous êtes au moins titulaire d’un Bac+2 dans le domaine de l’automatisme ou de l’informatique industrielle  – Vous avez au moins 2 ans d’expérience professionnelle en alternance en programmation d’automates (toutes marques)  – Idéalement, vous avez une expérience dans le domaine des machines spéciales – Lieu : Besançon (25)- Contrat : CDI – Salaire : 35K-55K (selon profil)Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi. 
Voir l’annonce

Référent automaticien – Domaine des contrôles de process industriels

Andrézieux Boutheon

CDI

16/05/2024

– Bureau d’études de process industriels
– Clients internationaux
– 60 collaborateurs – 9m€ de CA en 2023
– Projets sur mesure

 

 

Notre client est un bureau d’études créé en 1993, spécialisé dans le contrôle de process industriels et de la transformation digitale.En 2023, la société a réalisé 9 millions d’euros de chiffre d’affaires et compte 60 collaborateurs. Elle intervient auprès de clients dans le monde entier dans les domaines de la logistique, du nucléaire, de l’environnement ou encore de l’énergie. Sur le site d’Andrézieux Bouthéon, composé d’une vingtaine de personnes, notre client recherche un référent automaticien dans le cadre d’une création de poste. Ce dernier sera le garant technique des projets de programmations d’automates.  Vous serez rattaché au bureau d’études en automatisme industriel et vous managerez 2 techniciens en automatisme. Vous serez supervisé par le directeur technique. Vous évoluez sur l’intégralité des équipements automatisés de la société. Cela peut être des machines standards ou spéciales selon les clients. Vous êtes en charge de les programmer & les installer en fonction des besoins clients.Au quotidien, vos différentes missions seront les suivantes : – Analyse de l’étude fonctionnelle – Programmer les automates (Siemens, Schneider, Abb, Rockwell…)- Réaliser la documentation technique – Tester les automates – Effectuer la mise en route des équipements sur des chantiers nationaux et internationaux Vous vous déplacerez à l’échelle nationale et internationale à hauteur d’une semaine tous les 3 ou 4 mois, parfois seul ou en équipe. Pourquoi rejoindre cette entreprise ?- Rejoignez une entreprise mettant en avant l’évolution interne à moyen terme comme la possibilité d’évoluer sur un poste de manager technique -Intégrez un poste où vous interviendrez sur l’ensemble du projet : de la participation au l’étude fonctionnelle avec le client jusqu’à la mise en route chez le client- Profitez d’un poste où vous allez vous investir sur des projets sur mesure avec des clients venant de différents secteurs d’activités : nucléaire, environnement, énergie… – Vous êtes issu d’une formation en automatisme – Vous avez au moins 4 années d’expérience en programmation d’automate (Schneider, Siemens, Omron) Lieu : Andrézieux-BouthéonContrat : CDI Salaire : 36k€ – 48k€ brut annuel Compléments : Intéressement et participation + accord RTT + Tickets restaurants + primes vacances + indemnité de déplacements  Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi.  
Voir l’annonce

Automaticien Industriel – Domaine Agroalimentaire

Epernay

CDI

15/05/2024

– Conception de machines spéciales
– PME de 70 collaborateurs
– +33% de croissance entre 2023 et 2024
– Clients prestigieux : LVMH, Maison Champagne

 

Notre client est spécialisé dans la conception et la fabrication de systèmes d’automatisation de process pour le domaine agroalimentaire et des vins et spiritueux. Créée en 1957, cette société familiale développe différents produits qui s’adaptent aux besoins de ses utilisateurs, comme des bacs de congélation et des systèmes robotisés de manutention des bouteilles. Cette PME de 70 collaborateurs a réalisé un chiffre d’affaires de 15 Millions d’euros de chiffre d’affaires en 2023, dont 40% à l’export. L’entreprise travaille avec des partenaires prestigieux du domaine des vins et spiritueux tels que LVMH, Pernod Ricard, Maison de Champagne.Dans le cadre de nouveaux projets entrants, notre client est à la recherche de son.sa futur.e automaticien.ne, afin de participer à la mise en service des automates sur le site des clients.  Au sein d’une équipe composée de 5 automaticiens, vous serez directement rattaché au responsable BE. Vous serez en charge du démarrage des automates et de leur mise en service, ainsi que de l’amélioration des programmes existants, dans le but d’améliorer les performances des machines. Vos missions seront : – Développement de programmes d’automates – Amélioration continue des programmes d’automates- Programmation de robot pour l’amélioration des trajectoires – Test et validation en atelier – Mise en service des automates sur le site des clients – Formation des utilisateurs Des déplacements sont à prévoir en France et à l’étranger (Angleterre, Californie, Australie), entre 30 et 60 jours / an, sur une ou deux semaines, pour réaliser la mise en service des automates sur le site des clients.Environnement technique : Siemens TIA Portal, Step 7, Schneider Electric, Fanuc Pourquoi rejoindre cette entreprise ?- Vous rejoindre une société familiale stable depuis plus de 60 ans et en forte croissance, qui connaît déjà une croissance de 30% de son chiffre d’affaires par rapport à l’année dernière – Vous travaillerez au sein d’une société partenaires d’acteurs majeurs des vins et spiritueux tels que LVMH et Maison Champagne- Vous intégrerez une société dont le carnet de commande est complet pour 1,5 an- Vous serez amené à vous investir des sujets divers et variés : automatisme, robotique, mise en service, formation des utilisateurs – Vous êtes titulaire d’un Bac+2 dans le domaine de l’automatisme ou de l’informatique industrielle – Vous avez au moins 5 ans d’expérience professionnelle (hors stage et alternance) en programmation d’automates industriel : Siemens ou Schneider Electric – Idéalement vous êtes capable d’échanger en anglais à l’écrit et à l’oral  – Lieu : Epernay – Contrat : CDI- Salaire : 35K-45K (selon profil) Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi. 
Voir l’annonce

Automaticien- Machines à commande numérique

Asprières

CDI

15/05/2024

– PME française de 160 collaborateurs
– CA de 49 M€ en 2022 (+25% CA depuis 2020)  
– Développement de l’équipe BE
– Poste sédentaire : mise en route sur site

 

La société crée 1996 développe des machines-outils à commande numérique pour ses clients issus de l’industrie : aéronautique, automobile, chimie & pétrochimie. Elle comprend 160 collaborateurs sur Capdenac et elle réalise un chiffre d’affaires de 49 M€, soit une augmentation de 28 % par rapport à l’année 2020. La société se diversifie dans différents secteurs d’activités tels que l’automobile et l’aéronautique, ce qui se traduit par une augmentation du nombre de clients tels que Steel Dynamics et Thales, ainsi qu’une évolution de son carnet de commandes pour l’année 2024. Sous la responsabilité du manager pôle automatisme, vous rejoignez une équipe de 8 automaticiens. Dans ce cadre, vous participez au développement de machines-outils à commande numérique. Pour cela, vous prenez en charge le développement des automates siemens (70% du temps) et la mise en service au sein de l’atelier (30% du temps).Vos missions sont les suivantes : – Participer à l’analyse des fonctions de sécurité et à l’analyse des risques- Assurer le développement du programme automate- Effectuer la mise en service de l’équipement en interne (pas de déplacement) – Assurer la formation des utilisateursEnvironnement technologique : Tia Portal, Step 7, SIEMENS, électrotechnique Pourquoi rejoindre cette entreprise ?- Vous rejoignez une société en croissance disposant d’une présence mondiale – La société a pour objectif est de diminuer de 30% les émissions de CO2 entre 2019 et 2030.- 2 200 brevets et 31 centres de recherche et développement.- Chaque année, le Groupe recrute plus de 1 200 nouveaux collaborateurs à travers le monde.- Avantages : Contrat forfait jour avec 9 à 12 RTT, prise en charge à 75 % de la mutuelle (reste à charge environ 30€ par mois pour la famille, titres Restaurant à 9,5 € par jour travaillé – 60 % employeur et avantages CSE (chèques vacances, centrale achat, commandes groupées…)- Vous avez au minimum un diplôme Bac +2 (BTS, DUT) en informatique industrielle, automatisme, électrotechnique – Vous avez au moins 5 ans d’expérience en développement d’automate et vous maitrisez TIA PORTAL et/ou Step 7 – Des connaissances en commande numérique seraient un plus (Exemple : Sinérik One de Siemens) – Lieu : Capdenac – Contrat : CDI- Salaire : 40-50k€ fixe brut annuel (selon profil) – Process de recrutement :- 1 entretien RH- 1 entretien technique sur siteSi votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi. 
Voir l’annonce