Le métier d'Ingénieur Mécatronique

En quoi consiste la mécatronique ?

La mécatronique est un domaine multidisciplinaire qui combine la mécanique, l’électronique, l’informatique et la robotique pour concevoir, développer et contrôler des systèmes complexes. Le terme « mécatronique » est une fusion des mots « mécanique » et « électronique ».

La mécatronique vise à intégrer des composants mécaniques, électroniques et informatiques dans un seul système afin de créer des produits améliorés et plus fonctionnels. Elle met l’accent sur la conception de systèmes automatisés ou semi-automatisés, où les différents composants interagissent entre eux de manière coordonnée.

La mécatronique combine les compétences en conception mécanique pour créer des structures solides et fonctionnelles, en électronique pour développer des circuits et des systèmes de contrôle, en informatique pour programmer et interagir avec les systèmes, et en robotique pour concevoir des machines capables de mouvement et d’interaction avec leur environnement.

Qu’est-ce qu’un ingénieur mécatronique ?

Un ingénieur mécatronique est un professionnel spécialisé dans le domaine de la mécatronique, qui est une discipline interdisciplinaire combinant l’ingénierie mécanique, l’électronique et l’informatique. Le terme « mécatronique » est dérivé de la fusion des mots « mécanique » et « électronique ».

Un ingénieur mécatronique est donc un expert qui conçoit, développe et intègre des systèmes complexes impliquant des composants mécaniques, électriques et informatiques. Leur travail consiste à combiner des éléments de différentes disciplines pour créer des produits ou des systèmes qui combinent des fonctionnalités mécaniques et électroniques avancées.

Les ingénieurs mécatroniques peuvent être impliqués dans de nombreux domaines d’application, tels que l’automatisation industrielle, la robotique, les systèmes embarqués, les véhicules autonomes, les dispositifs médicaux, les équipements électroniques grand public, etc. Leur rôle peut inclure la conception de composants mécaniques, l’électronique de puissance, les capteurs et les actionneurs, le développement de logiciels embarqués, la programmation de microcontrôleurs, la modélisation et la simulation, ainsi que la supervision de la fabrication et de la mise en service des systèmes mécatroniques.

forme background
forme background

Le rôle de l’ingénieur mécatronique

Le rôle de l’ingénieur mécatronique peut varier en fonction du domaine d’application spécifique et du contexte professionnel dans lequel il opère. Cependant, voici quelques tâches et responsabilités courantes associées à ce rôle :

  • Conception et développement : Les ingénieurs mécatroniques sont responsables de la conception et du développement de systèmes mécatroniques. Cela comprend l’analyse des besoins du client, la définition des spécifications du système, la conception de composants mécaniques et électroniques, la sélection des matériaux et des composants, ainsi que la modélisation et la simulation du système.

  • Intégration des composants : Les ingénieurs mécatroniques doivent s’assurer que les différents composants mécaniques, électroniques et informatiques fonctionnent ensemble de manière harmonieuse. Ils sont chargés de l’intégration et de l’assemblage des différents éléments du système, en veillant à ce qu’ils interagissent correctement et en résolvant les éventuels problèmes d’interférence ou d’incompatibilité.

  • Programmation et développement de logiciels : La programmation de logiciels embarqués est souvent une partie essentielle du travail de l’ingénieur mécatronique. Ils développent des algorithmes, écrivent du code et programment des microcontrôleurs pour contrôler le fonctionnement des systèmes mécatroniques, collecter des données, réaliser des opérations de traitement et d’analyse, et assurer la communication entre les différents composants.

  • Test et validation : Les ingénieurs mécatroniques effectuent des tests et des essais pour s’assurer que les systèmes répondent aux spécifications et aux exigences préétablies. Ils effectuent des tests de performance, de fiabilité et de sécurité, et analysent les résultats pour optimiser les performances du système et résoudre les problèmes éventuels.

  • Gestion de projet : Dans de nombreux cas, les ingénieurs mécatroniques sont également responsables de la gestion de projet. Ils planifient les étapes de développement, établissent des échéanciers, coordonnent les ressources nécessaires, supervisent l’avancement du projet et assurent le respect des objectifs et des délais.

"Un ingénieur mécatronique est un alchimiste moderne qui fusionne la mécanique, l'électronique et l'informatique pour donner vie à des systèmes innovants et complexes, transformant ainsi la science en réalité."

Histoire du métier d’ingénieur mécatronique

L’histoire du métier d’ingénieur mécatronique est relativement récente, étant donné que le terme « mécatronique » lui-même a été introduit dans les années 1970. Cependant, les fondements de la mécatronique remontent à bien plus longtemps, lorsque les domaines de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique ont commencé à converger.

La mécatronique a émergé comme une discipline distincte dans les années 1970, principalement en réponse à l’évolution des technologies et à la demande croissante de systèmes plus complexes et sophistiqués. Le terme « mécatronique » est une combinaison des mots « mécanique » et « électronique », soulignant ainsi la fusion des deux domaines.

Au départ, la mécatronique était principalement appliquée dans le domaine de l’automobile, où les constructeurs cherchaient à développer des systèmes de contrôle électronique pour améliorer les performances et la sécurité des véhicules. Cela a conduit au développement de systèmes tels que l’ABS (système de freinage antiblocage) et l’ESP (programme électronique de stabilité), qui sont maintenant couramment utilisés dans les voitures modernes.

Au fil du temps, la mécatronique s’est étendue à d’autres domaines tels que l’automatisation industrielle, la robotique, les systèmes embarqués, les dispositifs médicaux, les équipements électroniques grand public, et bien d’autres encore. Les ingénieurs mécatroniques sont devenus des acteurs clés dans la conception et le développement de ces systèmes, en intégrant des composants mécaniques, électroniques et informatiques pour créer des produits innovants et performants.

L’avancée des technologies, notamment dans le domaine de l’informatique et de l’électronique, a joué un rôle majeur dans l’évolution de la mécatronique. Les progrès dans la miniaturisation des composants électroniques, l’essor des capteurs et des actionneurs, ainsi que l’amélioration des capacités de calcul ont ouvert de nouvelles perspectives pour les ingénieurs mécatroniques.

De nos jours, le métier d’ingénieur mécatronique continue d’évoluer avec l’émergence de domaines tels que l’intelligence artificielle, l’Internet des objets (IoT) et les véhicules autonomes. Les ingénieurs mécatroniques sont constamment confrontés à de nouveaux défis et opportunités, les poussant à rester à la pointe des avancées technologiques pour développer des systèmes innovants et répondre aux besoins de la société moderne.

Ingénieur mécatronique : les compétences

Un ingénieur mécatronique doit posséder un ensemble de compétences techniques et transversales pour réussir dans son domaine. Voici quelques compétences essentielles pour un ingénieur mécatronique :

  • Connaissance en mécanique : Comprendre les principes de base de la mécanique, tels que la cinématique, la dynamique des systèmes, la résistance des matériaux et la conception mécanique.

  • Compétences en électronique : Avoir une compréhension approfondie des circuits électroniques, des composants électroniques, de l’électronique de puissance, des systèmes de contrôle et de l’électronique embarquée.

  • Maîtrise de l’informatique : Avoir des compétences en programmation et en développement de logiciels, notamment dans les langages courants tels que C/C++, Python, MATLAB, ainsi que des connaissances en architecture informatique et en traitement du signal.

  • Connaissance des systèmes de contrôle : Comprendre les concepts de base des systèmes de contrôle, tels que la théorie de la rétroaction, la modélisation et la simulation, le contrôle des systèmes dynamiques et l’automatisation.

  • Compétences en modélisation et simulation : Être capable de modéliser et de simuler des systèmes mécatroniques à l’aide de logiciels de simulation tels que MATLAB/Simulink, SolidWorks, ou des outils de simulation spécifiques à l’industrie.

  • Compétences en conception assistée par ordinateur (CAO) : Être en mesure d’utiliser des logiciels de CAO tels que SolidWorks, AutoCAD ou CATIA pour concevoir et modéliser des composants mécaniques.

  • Compétences en gestion de projet : Être capable de gérer efficacement un projet d’ingénierie, y compris la planification, l’organisation des ressources, la gestion du temps et la coordination avec les parties prenantes.

  • Résolution de problèmes : Avoir des compétences analytiques et être capable de résoudre des problèmes complexes liés aux systèmes mécatroniques en utilisant des approches logiques et créatives.

  • Compétences en communication : Être capable de communiquer efficacement avec des équipes interdisciplinaires, de présenter des idées et des concepts de manière claire et concise, et de rédiger des rapports techniques.

  • Adaptabilité et curiosité : Être ouvert aux nouvelles technologies, à l’apprentissage continu et à l’adaptation aux évolutions rapides du domaine de la mécatronique.

Pourquoi devenir ingénieur mécatronique ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles quelqu’un pourrait choisir de devenir ingénieur mécatronique. Voici quelques motivations courantes :

  • Domaine en plein essor : La mécatronique est un domaine en pleine croissance et en constante évolution. Les avancées technologiques rapides ouvrent de nouvelles opportunités dans des domaines tels que l’automatisation industrielle, la robotique, les véhicules autonomes, l’intelligence artificielle, les dispositifs médicaux, etc. Devenir ingénieur mécatronique permet de participer à cette innovation et d’être à la pointe des développements technologiques.

  • Interdisciplinarité : La mécatronique offre une approche interdisciplinaire unique, combinant des connaissances en mécanique, en électronique et en informatique. Cela permet aux ingénieurs mécatroniques de travailler sur des projets variés et d’aborder des problèmes complexes en intégrant différentes disciplines. Cette polyvalence et cette diversité rendent le métier d’ingénieur mécatronique stimulant et enrichissant.

  • Conception de systèmes complexes : En tant qu’ingénieur mécatronique, vous aurez l’opportunité de concevoir et de développer des systèmes complexes qui intègrent des composants mécaniques, électroniques et informatiques. Cela peut être très gratifiant de voir vos idées prendre forme et de contribuer à la création de produits innovants qui améliorent la vie des gens ou qui ont un impact sur l’industrie.

  • Large éventail de possibilités professionnelles : Un diplôme en ingénierie mécatronique offre une variété de débouchés professionnels. Vous pouvez travailler dans différents secteurs tels que l’industrie automobile, l’aérospatiale, l’électronique grand public, la santé, l’énergie, la recherche, etc. Les ingénieurs mécatroniques sont très demandés sur le marché du travail en raison de leur expertise multidisciplinaire.

  • Résolution de problèmes complexes : La mécatronique offre des défis intéressants et stimulants. En tant qu’ingénieur mécatronique, vous serez constamment confronté à des problèmes techniques complexes qui nécessitent des compétences analytiques, de la créativité et de l’innovation pour les résoudre. Si vous aimez résoudre des énigmes et trouver des solutions, la mécatronique peut vous offrir cette satisfaction intellectuelle.

  • Impact sur la société : En développant des systèmes mécatroniques avancés, vous pouvez contribuer à résoudre des problèmes sociétaux, tels que l’amélioration de la sécurité des véhicules, l’automatisation des processus industriels pour une production plus efficace, l’assistance médicale avec des dispositifs innovants, etc. En tant qu’ingénieur mécatronique, vous avez la possibilité de faire une différence positive dans le monde.

Difficulté de la recherche
0% indiquant les profils les plus communs, et 100% les profils extrêmement rares 80%

Ingénieur mécatronique : les formations

Pour devenir ingénieur mécatronique, il est nécessaire de suivre une formation supérieure dans ce domaine. Voici quelques-unes des formations les plus courantes pour devenir ingénieur mécatronique :

Diplôme d’ingénieur : Plusieurs écoles d’ingénieurs proposent des programmes spécifiques en génie mécatronique. Ces formations durent généralement entre 3 et 5 ans et comprennent des cours théoriques, des travaux pratiques, des stages en entreprise et souvent un projet de fin d’études. Elles offrent une solide formation dans les domaines de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique, ainsi que des connaissances approfondies en mécatronique.

Licence et Master en génie mécatronique : Certaines universités proposent des programmes de licence et de master spécialisés en génie mécatronique. Ces formations durent généralement entre 3 et 5 ans, avec des cours couvrant les aspects fondamentaux de la mécatronique, ainsi que des cours plus avancés dans des domaines spécialisés. Un master en génie mécatronique permet d’approfondir les connaissances et peut offrir des opportunités de recherche et de spécialisation.

Formation continue et certifications : En plus des formations initiales, il existe également des programmes de formation continue et des certifications qui permettent aux professionnels de se spécialiser ou d’approfondir leurs connaissances en génie mécatronique. Ces formations peuvent être proposées par des établissements d’enseignement, des organismes professionnels ou des entreprises spécialisées.

forme background

Le salaire d'un ingénieur mécatronique

Rémunération annuelle brute (fixe + variable) proposée dans les offres d’emploi :

€ 40 000 par an ou € 21.98 par heure. Les postes de niveau débutant commencent avec un salaire environnant € 36 063 par an, tandis que les travailleurs les plus expérimentés gagnent jusqu’à € 47 517 par an.

Sources : Talent.com

Evolution et perspectives d’un ingénieur mécatronique

L’évolution et les perspectives d’un ingénieur mécatronique sont prometteuses compte tenu de la demande croissante de systèmes mécatroniques avancés dans de nombreux secteurs. Voici quelques points clés concernant l’évolution et les perspectives de carrière d’un ingénieur mécatronique :

  • Domaines en expansion : Les ingénieurs mécatroniques sont très recherchés dans des secteurs tels que l’automatisation industrielle, la robotique, les véhicules autonomes, les dispositifs médicaux, l’aérospatiale, l’énergie renouvelable, les systèmes de surveillance et bien d’autres encore. Avec les avancées technologiques rapides, de nouveaux domaines d’application émergent régulièrement, offrant de nombreuses opportunités pour les ingénieurs mécatroniques.

  • Innovation continue : Les ingénieurs mécatroniques jouent un rôle essentiel dans l’innovation technologique. Ils sont impliqués dans la conception de systèmes mécatroniques de plus en plus avancés, intégrant des technologies telles que l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, l’Internet des objets (IoT) et la robotique collaborative. En suivant les dernières tendances technologiques et en se tenant à jour avec les nouvelles méthodologies et les outils émergents, les ingénieurs mécatroniques peuvent rester à l’avant-garde de l’innovation.

  • Montée en compétences : Les ingénieurs mécatroniques ont la possibilité de se spécialiser dans des domaines spécifiques de la mécatronique en acquérant des compétences avancées dans des domaines tels que la vision par ordinateur, le contrôle des systèmes, la robotique, les systèmes embarqués, etc. Cette spécialisation leur permet de se positionner comme des experts dans des niches spécifiques et d’accéder à des opportunités de carrière plus spécialisées et à des postes de responsabilité.

  • Carrière internationale : Les compétences en mécatronique sont recherchées à l’échelle mondiale, offrant aux ingénieurs mécatroniques des possibilités d’emploi et de carrière à l’international. Les entreprises multinationales, les institutions de recherche et les organismes internationaux sont souvent à la recherche d’ingénieurs mécatroniques talentueux pour développer et mettre en œuvre des projets complexes à l’échelle mondiale.

  • Gestion de projet et leadership : Avec de l’expérience, les ingénieurs mécatroniques peuvent évoluer vers des rôles de gestion de projet, de leadership technique et de direction. En développant des compétences en gestion de projet, en communication et en gestion d’équipes, ils peuvent superviser des équipes multidisciplinaires, gérer des projets complexes et contribuer activement à l’élaboration de stratégies d’innovation et de développement.

  • Entrepreneuriat et innovation : Certains ingénieurs mécatroniques choisissent de créer leur propre entreprise ou de travailler dans des start-ups axées sur des innovations mécatroniques. Cela leur permet d’explorer et de concrétiser leurs idées, de développer des produits et des solutions novateurs, et de jouer un rôle actif dans l’écosystème entrepreneurial

Les offres d'emploi d'Ingénieur Mécatronique

Chef de projets systèmes embarqués – Domaine de la 3D et de l’IA

Villeurbanne

CDI

14/05/2024

-Spécialiste des solutions robotiques adaptatives
-Produits made in France
-25 personnes
– + 45 % de croissance avec 2,5 millions d’euros de CA

 

Créée en 2012, cette PME lyonnaise de 25 collaborateurs s’est spécialisée dans la conception de systèmes de mesure et le développement de solutions robotiques adaptatives. Elle s’investit sur des projets d’avenir qui touchent à la réindustrialisation du territoire et prône le made in France. L’entreprise innove autour de la vision 3D et l’Intelligence Artificielle, ce qui lui permet d’être en très forte croissance : 2,5 millions d’euros de chiffres d’affaires (+45%), et de toucher des clients dans des domaines variés : médical, environnement, aéronautique, automobile, loisirs, construction, industrie 4.0, logistique, etc … Dans le cadre d’un fort développement des activités internes qui touchent à un système anti-collision par IA, la société recrute un nouveau Chef de projets systèmes embarqués.  Votre rôle est de piloter le développement d’une solution technologique phare de l’entreprise qui se caractérise par une plateforme matérielle embarquée et un logiciel développé en interne pour la prévention des collisions (IA + 3D), et la navigation en environnement complexe (cartographie robotique SLAM). Vous apportez votre contribution technique dans une équipe de 3 Ingénieurs que vous managerez, tout en reportant directement au Président de la société. Vos principales missions sont :- Réaliser les études de faisabilité des projets clients, en interne ou sur site si besoin- Participer à la définition des architectures software (OS Linux / ROS) et au développement de nouvelles fonctionnalités (détection d’obstacles, navigation, état système, …)- Participer à la définition de l’architecture matérielle ( module Nvidia Jetson, caméras, GPS, Lidar, …)- Piloter les équipes de développement de la plateforme- Organiser les tests de mise au point des solutions, mais aussi le versioning, les mises à jour et la maintenance des systèmes à distance- Superviser la documentation et la certification du système- Superviser les installations et les mises en services sur site- Réaliser une veille technologique permanenteVous serez en lien direct avec les clients de l’entreprise pour la bonne conduite des projets. Pourquoi rejoindre cette entreprise ?-Proche du centre ville de Lyon, la société est accessible en transports en commun et investit actuellement dans la construction de locaux neufs pour développer le plus beau laboratoire lyonnais spécialisé en vision 3D et Intelligence Artificielle !-Dans le Top 5 des intégrateurs National Instruments et 1er intégrateur Sick en France, labellisé «Pépite 2024 » et en forte croissance (+30% en 5 ans).-Sujets d’innovations qui touchent des domaines variés : industrie 4.0, médical, environnement, construction, loisirs, aéronautique, automobile, etc … pour des clients prestigieux : Somfy, Total Energies, Safran, Vinci, EDF, Disneyland Paris, etc…-Produits made in France, pas de concurrence directe actuellement avec pour ambition de devenir leader en Europe !-Vous avez une formation Bac+5 / diplôme d’Ingénieur en informatique, dans le domaine des systèmes embarqués / mécatronique ou de la robotique, ou de l’IA, ou des mathématiques appliquées, etc …-Vous avez au moins 5 ans d’expérience professionnelle qui touche à des sujets de développement d’informatique industrielle ou robotique, et vous avez déjà programmé en Python ou C++-Vous connaissez bien le kit de développement Nvidia Jetson et ROS.-Vous êtes une personne organisée et méthodique, avec un bon esprit d’analyse et un bon relationnel. Vous aimez relever des challenges et êtes passionné d’innovation ! – Lieu : Villeurbanne- Contrat : CDI- Salaire : 45-60 K€ (rémunération fixe brute annuelle), primes en sus Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi 
Voir l’annonce

Technicien d’assemblage mécatronique – systèmes robotisés brevetés

Les Milles

CDI

09/04/2024

– Start up française de 14 collaborateurs
– Levée de fonds de 4,8 M€ en 2024
– Technologies disruptives et brevetés
– Référent de la mise en route du robot  

 

La société créée en 2018 développe de A à Z un système robotisé donc la fonction est la collecte de données pour cartographier les réseaux d’eaux : épaisseur, corrosion, microfissures, déformations, défauts de pose.L’objectif de la société est d’aider leurs clients à monitorer leurs infrastructures pour permettent un accès à l’eau à tous les citoyens. Dans le cadre de son développement et à la suite d’une levée de fond de 4,8 M€ en 2024, elle souhaite recruter un technicien d’assemblage mécatronique.  Au sein d’une équipe de 5 personnes basées à Aix-en-Provence, vous participez au développement du robot qui cartographie et récolte des données issues des réseaux d’eaux.Pour cela, vous réalisez l’assemblage du robot au sein de l’atelier et la mise en route du système en tenant compte de l’électronique, du logiciel embarqué et de la mécanique.Vous serez aussi sollicité pour diagnostiquer et faire la maintenance des produits, en cas de retour pour panne. Vos missions sont les suivantes : – Réaliser l’assemblage final du produit (assemblage mécanique, électronique et câblage, installation du logiciel embarqué)- Réaliser les tests fonctionnels et unitaires – Faire la maintenance des robots à l’atelier mécanique – Participer à l'amélioration des procédures d'assemblage, de maintenance et de testsPourquoi rejoindre cette entreprise ?- La société a fait une levée de fonds de 4,8 M€ 2024 et elle est soutenue par des experts en traitement de l’eau- Vous prenez part à une aventure humaine et entrepreneuriale, au sein d’une équipe de passionnée – Vous pouvez évoluer sur le poste de responsable production – Vous avez au minimum un bac + 2 sur l’un des domaines suivants : – Mécatronique – Electromécanique – Vous disposez au moins de deux ans d’expérience en assemblage et maintenance de systèmes électroniques embarqués  – Contrat 35H/ semaine – Prise en charge à 100 % de la prévoyance- Restaurant d’entreprise à tarif avantageux  Compléments : – Lieu : Aix-en-Provence – Contrat : CDI- Salaire : 30-35k€ fixe brut annuel (selon profil) – Process de recrutement :- 1 entretien avec le DG- 1 entretien les équipes techniques
Voir l’annonce

Ingénieur simulation numérique – systèmes mécanique pour l’aéronautique

Marignane

CDI

19/03/2024

–  PME en croissance du CA de 130% en 4 ans  
–  Projet en partenariat avec un grand industriel français
–  Evolution possible en interne
–  Développement de compétences techniques

 

La société crée en 2005 est un bureau d’études mécanique qui conçoit et assemble des systèmes mécaniques et mécatroniques de l’étude de faisabilité à l’industrialisation du produit.Elle travaille pour des startups, des PME ou des grands groupes provenant de l’aéronautique, de l’énergie ou du médical. En 2022 elle réalise 3 millions € de CA soit une évolution de 130 par rapport à 2018. En pleine phase de croissance, elle souhaite soutenir son activité en recrutant un ingénieur simulation numérique, dont la mission est prendre en charge la conception de systèmes mécaniques. Sous la direction du chef de projet et au sein d’une équipe projet de 5 personnes. Vous prenez en la simulation numérique et la modélisation des systèmes afin de mesure l’impact de phénomènes et d’optimiser les performances sur les systèmes mécaniques.Vos missions :- Etudier des données chiffrées de performance du produit- Réaliser les calculs de prédimensionnement analytique- Réaliser la simulation/modélisation du systèmes (maillage, statique linéaire, non-linéaire, stabilité, post-traitement) – Rédiger des notes de calculs – Fournir les rapports d’essais et solutions d’optimisations de performancePourquoi rejoindre cette entreprise ? – Vous intégrez une société en croissance (130% en 2022)- Vous pouvez évoluer vers un poste de concepteur mécanique- Vous allez montée en compétences au sein d’une équipe projet composé d’expert dans leur domaine – Vous avez une formation de niveau bac + 5 (master ou école d’ingénieur) en mécanique, mécatronique – Vous avez au moins 1 ans (stage/alternance accepté) en modélisation/simulation numérique de systèmes mécaniques à l’aide de MATLAB / AMESIM – Vous avez une première expérience dans le secteur aéronautique/spatial  – Lieu : Marignane- Contrat : CDI- Salaire : 30 K€ – 42 K€ (selon profil- Process de recrutement :- 1 entretien avec le RH (possible en visio)- 1 entretien technique (sur site obligatoirement)- 1 entretien avec le DG (optionnel) Avantages sociaux :- Contrat cadre forfait heure 37H- 12 RTT- Indemnité repas de 9€ par jour de présence sur site (hors TT)- Convention collective : Syntec – En décembre, 100€ offert en carte cadeau – Cadeau offert après 1, 3, 5 et 10 ans d’ancienneté dans l’entreprise Si votre profil correspond, nous reviendrons vers vous dans les 7 jours à compter de la date d’envoi. 
Voir l’annonce